Image décorative : papillon stylisé sur un fond de forêt de sapins également sylisés.

Spirites – Interview croisée

Spirites sort dans une semaine ! Pour l’occasion, Bénédicte Coudière nous a proposé une petite interview, à laquelle moi et Ophélie nous sommes bien volontiers pliées.

De quoi parle Spirites ? En quelques mots ? 

Spirites est un road-trip. Dans un univers glacé inspiré des westerns, la cheffe mercenaire Heather se fait kidnapper dans le but d’utiliser son pouvoir de manipulation mentale à des fins politiques. Pour la secourir, son frère Daren va devoir s’allier à Emre, un oracle cassé. Une aventure qui va faire ressurgir le passé des deux hommes et pourrait bien les rapprocher malgré des débuts difficiles.

Pouvez-vous nous en dire plus sur les thématiques abordées ? 

La première et la plus évidente des thématiques, c’était de montrer deux personnages qui vont passer d’un antagonisme primaire viscéral à une entente, voire plus. Et comme toujours, avec notre amour commun des personnages tout cassés, nous nous sommes retrouvées avec des thèmes intimes comme la résilience, le deuil, le rejet de l’autre…

Sur un plan plus général, notre univers nous permet d’aborder les relations entre deux groupes qui se partagent un semblant de pays, mais dont les manières de vivre sont diamétralement opposées. Pas de méchants ni de gentils, simplement deux cultures qui ont chacune leurs qualités et leurs défauts. 

Spirites a été écrit à 4 mains. Comment s’est passée l’écriture ? Comment avez-vous travaillé ? 

Spirites n’est pas notre premier projet à 4 mains, même s’il est le premier publié. Du coup, nous sommes rodées ! Nous créons l’intrigue générale et les grands traits des personnages ensemble, puis chacune de nous choisit les personnages qui lui parlent le plus / avec lesquels elle a le plus de facilité / dont elle a amené l’idée, et leur donne vie. En pratique, ça veut bien sûr dire rédiger les scènes de leur point de vue, mais aussi être prêt à indiquer leurs réactions ou leurs prises de paroles lors des scènes d’autres points de vue. (Si vous voulez un peu plus de détail, cet article détaille un peu tout ça.)

K : Par exemple, Emre est à moi, parce que l’idée de jouer avec un oracle est une de mes vieilles lubies. Je peux manier Daren, mais pas aussi bien qu’Ophélie. Et Heather et Pie, ce n’est même pas la peine, je n’arrive pas du tout à me mettre dans leur peau. Niveau personnages secondaires, j’ai aussi plus de facilité avec Kenneth, donc je m’occupe généralement de ses interactions également. Ah, et je n’aime pas les scènes de sexe, alors je m’en suis honteusement défaussée.

O : J’ai tenté d’écrire un peu Emre au début, mais ça n’a jamais vraiment collé. Alors nous avons rapidement séparé les personnages : Heather et Pie pour moi, Emre et Papillon pour Karine, et Daren à peu près ensemble même si j’avais généralement le dernier mot pour lui. Je me suis retrouvée assez vite à gérer Maddy, mais je devais appeler Karine au secours à chaque fois que j’avais besoin de Kenneth. Je crois qu’elle a l’apanage des personnages gentils (je me demande ce que ça dit sur moi…). 

Quel est votre personnage préféré incarné par l’autre ? 

K : Je dirais Pie, esprit sarcastique et sociopathe qui voit les humains comme des jouets permanents. Je suis totalement incapable de le manier, mais ses réflexions m’ont souvent fait rire / soupirer / lever les yeux au ciel.

O : Je reste classique, mais j’ai beaucoup d’amour pour Emre. Il est le type de personnage que j’aime : calme, réfléchi, loyal… j’aime beaucoup sa relation avec Heather, le respect mutuel et la compréhension qu’ils ont l’un de l’autre au-delà de leurs différences culturelles. 

Avez-vous envie de dire quelque chose aux futurs lecteurs ?

O : Prévoyez des pelisses et des couvertures, il fait froid dans ce roman.
K : Ne faites pas comme Daren, communiquez ! 
O : Daren râle qu’il communique très bien : il donne des ordres. Ce n’est pas sa faute si les gars de Maddy ne l’écoutent pas. 
K : Hmhm. Non, vraiment, ne faites pas comme lui. Et sinon, bonne lecture !

Spirites sortira le 20 aout, en papier et en numérique.
Les précommandes numériques ont déjà ouvertes (Amazon7Switch), de même que les précommandes papier (Mix Editions).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

sit venenatis, sem, Praesent libero. commodo leo. at luctus Donec